Le ministre des Affaires politiques de la Sierra Leone a officiellement invité le Cheikh d'Al-Azhar à rendre visite à son pays.

وزير الشؤون السياسية بسيراليون يوجِّه دعوة رسمية لشيخ الأزهر لزيارة بلاده .jpg

Le Cheikh d'Al-Azhar a donné des directives pour augmenter les bourses d'études accordées aux étudiants sierraléonais afin qu'ils puissent étudier à Al-Azhar.
L'Imam Ahmed el-Tayeb a souligné : "Nous sommes prêts à fonder un centre d'enseignement de la langue arabe en Sierra Leone".
Le Cheikh d'Al-Azhar a exprimé sa bienveillance à l'idée de former des médecins sierra-léonais dans les facultés de médecine de l'Université d'Al-Azhar.

Ce matin, mardi, Son Éminence le Grand Imam, Dr Ahmed el-Tayeb, Cheikh d'Al-Azhar, a reçu à la Mashyakahat d'Al-Azhar M. Amara Kalon, ministre de l'Administration générale et des Affaires politiques de la République de Sierra Leone, accompagné d'une délégation de haut niveau. Cette réunion avait pour but d'explorer les moyens de renforcer la coopération scientifique mutuelle et de bénéficier de l'expertise d'Al-Azhar dans le domaine de la prédication. 
Le Grand imam a chaleureusement accueilli le ministre sierra-léonais et la délégation qui l'accompagnait dans les locaux d'Al-Azhar, soulignant l'attachement d'Al-Azhar aux relations avec la Sierra Leone. Il a mentionné avec satisfaction que des dizaines d'étudiants, garçons et filles, se sont inscrits pour étudier à Al-Azhar dans divers niveaux éducatifs, et qu'Al-Azhar offre 10 bourses d'études aux sierra-léonais pour rejoindre l'université d'Al-Azhar. De plus, il a noté qu'Al-Azhar a envoyé 35 enseignants délégués en Sierra Leone pour diffuser le curriculum d'Al-Azhar, enseigner les sciences religieuses et arabes aux citoyens de Sierra Leone.
Son Éminence a confirmé la disposition d'Al-Azhar à établir un centre d'enseignement de la langue arabe en Sierra Leone, dans le but de servir les enfants de ce pays dans l'apprentissage de la langue du Coran et l'étude des sciences religieuses, ainsi que de préparer les étudiants intéressés à rejoindre l'Université d'Al-Azhar au Caire. Al-Azhar est également prêt à augmenter le nombre de bourses d'études offertes aux sierra-léonais afin de contribuer à la renaissance de la Sierra Leone dans divers domaines. De plus, Al-Azhar envisage d'inviter des imams de Sierra Leone à étudier à l'Académie mondiale d'Al-Azhar pour la formation des imams et prédicateurs, selon un programme d'études et une formation académique spécialisés conçus pour améliorer leurs compétences dans la réfutation des allégations fallacieuses contre l'Islam, et pour promouvoir les valeurs de la  tolérance et de la coexistence.
Pour sa part, le ministre sierra-léonais a déclaré : "Nous transmettons à Votre Éminence les salutations du Président sierra-léonais, Julius Maada Bio, et son appréciation pour vos efforts dans la promotion des valeurs de la coexistence et de la fraternité. Nous vous remercions également pour votre soutien continu aux enfants de Sierra Leone à travers les enseignants délégués d'Al-Azhar dans notre pays, ainsi que pour votre attention envers nos étudiants à Al-Azhar, qui se distinguent par leur éthique et leur sérieux dans l'acquisition des connaissances. Ils contribuent au développement de notre pays après leur diplôme et retour, et occupent des postes de direction dans diverses organisations et institutions de notre pays."
Le ministre sierra-léonais a adressé une invitation officielle au Cheikh d'Al-Azhar pour rendre visite à la Sierra Leone, soulignant l'attente enthousiaste du peuple sierra-léonais pour cette visite. Il a également salué la proposition du Cheikh d'Al-Azhar de former des imams sierra-léonais à l'Académie mondiale d'Al-Azhar pour la formation des imams et prédicateurs, exprimant la dépendance de son pays envers Al-Azhar pour renforcer leurs compétences dans la gestion des questions contemporaines et pour former des leaders religieux capables de guider les jeunes et de les sensibiliser à l'importance de l'éducation. Il a souligné que la Sierra Leone cherche à éradiquer l'analphabétisme, en consacrant plus de 20% du budget national au soutien de l'éducation. Il a souligné : "Nous nous soucions de l'éducation de nos enfants dans les domaines des sciences, de la médecine, de l'ingénierie et de la technologie moderne. Sans compétences dans ces domaines, nous ne pourrons pas suivre le développement mondial. Tout cela, combiné à un engagement envers l'éthique. Par conséquent, nous souhaitons envoyer davantage de nos enfants à Al-Azhar pour étudier et être formés, en particulier dans les domaines de la médecine et de l'ingénierie."
Le Cheikh d'Al-Azhar a accueilli favorablement la proposition de former des médecins sierra-léonais dans les facultés de médecine de l'Université d'Al-Azhar, ainsi que la conception de stages pour les étudiants en médecine dans les hôpitaux de l'Université d'Al-Azhar. Il a donné instruction aux responsables d'Al-Azhar pour étudier cette question et coordonner avec l'ambassade de Sierra Leone au Caire afin de la mettre en œuvre dans les meilleurs délais et de répondre aux besoins du peuple sierra-léonais.

Abonnez-vous pour suivre l’actualité

Tous les droits sont réservés pour le site du Grand-imam Al-Tayeb 2024